20/04/2006

J’accuse tes mots

J’accuse tes mots

J’accuse tes mots d’en avoir trop dit,
de m’avoir dit tout ces je t’aimes incompris.
J’accuse tes mots de m’avoir blessé,
de m’avoir dit toutes ces choses sans penser.

J’accuse tous tes mots qui ont réussi à me charmer,
de m’avoir dit n’importe quoi pour te faire aimer.
J’accuse tous tes mots qui me faisaient rêver,
de m’avoir dit que jamais on va se séparer.

J’accuse tes mots d’avoir trop d’espoir,
de m’avoir dit qu’il ni aurais jamais de fin à notre histoire.
J’accuse tes mots qui me donnaient chaque fois des frissons,
de m’avoir dit le sens de la passion.

J’accuse tes mots de m’avoir fait pleurer,
de m’avoir fait croire que je pouvais encore aimer.
J’accuse tes mots d’en avoir trop dit,
de m’avoir fait réaliser que toute est fini

MERRY,

Tu peux décider de parler ou de ne pas parler

Tu peux décider de me quitter ou de ne pas me quitter

Mais ce que tu ne pourras jamais décider cet de m’empêcher de t’aimer.

 

                                                       JM le 20/04/2006

 

04:33 Écrit par Dolphinee | Lien permanent | Commentaires (14) |  Facebook |

Commentaires

Il est de ces mots qui se disent trop facilement, des ces mots qu'on ne voudrait jamais entendre. Aimer est une des plus belles choses mais hélas pour la communion de l'amour, il faut être deux. Bizz

Écrit par : jicé | 20/04/2006

bonjour merveilleuse journée a toi
et merci de ta visite...ca vas bien...???

Écrit par : coeurdenfant | 20/04/2006

Quel texte ! Très émue en te lisant ! On sent la force de ces sentiments et le désarroi ...

Comme le dit Jicé, "être deux", oui il le faut mais parfois la vie en a décidé autrement.

Bises toutes douces.

Mary

Écrit par : Mary | 20/04/2006

des mots Je sais que notre chemin sommes nous qui le traçon , que les mots sommes nous qui les prononçons.
Mais nous sentons ces mots parfois perdus, mots qui ne démontrent pas bien ce que nous sentons , ce que nous donnons ,pour tous ce qui nous encerclent et où nous démontrons vraiment notre manière d'être…
Est ce que ce monde où nous vivons et où nous prononçons des mots incorrects dans l'espoir d'un jour quelqu'un pouvoir les entendre et il les interprèter comme une certitude de ce que nous sentons ,est une farce?
Millions de questions j'ai dans mon esprit que peut-être jamais je ne saurais répondre…
Marcher dans ce monde de mots faux et libérés que je ne saurais jamais interpréter.
Bises

Écrit par : Fannyaré | 20/04/2006

BEAU et triste Ce poème est tres beau et en même temps tres triste ! BISOUS ma NAT !

Écrit par : CORINNE | 20/04/2006

Coucou chère Nat ! Je voudrais te remercier pour tes encouragements... tu sais, tous ces p'tits mots que tu déposes çà et là pour moi m'apportent énormément. C'est bon de voir qu'il existe encore à ce jour des personnes qui pensent au bien être des autres. Tu vaux de l'Or Nat.
Toute ma tendresse.

Écrit par : Princesse Sarah | 20/04/2006

Profites J'espère que tu passes une bonne journée et que tu profites de la météo clémente de ses jours-ci.
Bonne fin de journée
Et à bientôt

Écrit par : Vincent | 20/04/2006

bonjour Nat Très beau poème , mais qu'elle tristesse ...
Ces mots sont tellement tristes , qu'on ne voudrait jamais les entendre ! là je suis avec le coeur serré , c'est parfois cruel l'amour et j'espère que jamais je n'entendrais ces mots là !
Bisous Nat
Chloé

Écrit par : Chloé | 20/04/2006

Passionée Grand frisson suivi d'une déception, je te conseille de relativiser. Ce texte est écrit sur le coup de l'émotion à 4 mains. La couleur n'y est pour rien.
Un jour il faut revenir à la réalité, nous ne sommes que des gens banals qui parfois au hasard d'une occasion deviennent sublimes. Il ne faut pas vivre dans les souvenirs mais savoir se rappeler les bons moments pour accepter les pénibles. C'est cela l'amour, la tolérance, l'indulgence pour le pire et le meilleur...

Écrit par : L'inconnue | 20/04/2006

Bonjour Dolphinée LINCONNU t'invite à un voyage en france.

Écrit par : LINCONNU | 20/04/2006

bonjour ma petite Nat un petit bisous en passant ma douce
passe une douce nuit
bisous ma belle
biseous aux enfants
ta mamie de coeur

Écrit par : paty | 21/04/2006

Merci de participer Pour fêter mes 5000 visiteurs, j'ai lancé un nouveau petit sondage (après celui des codes postaux pour les 3000 visiteurs). Je te remercie d'y participer et aussi d'avoir fait monter le compteur de nombre de visiteurs. J'espère pouvoir encore longtemps compter sur tes visites et tes commentaires bien agréables.
A bientôt.

Écrit par : Vincent | 21/04/2006

ce poème est émouvant... il suffit parfois de si peu de mots pour détruire et faire souffrir!
je t'embrasse ma tite Nat

Écrit par : baby | 21/04/2006

J'adore ! ton poème plein d'amertume et programant une rupture.
Superbe écrit.
bisous

Écrit par : COCO | 21/04/2006

Les commentaires sont fermés.