21/04/2006

Incertitude,

 

Incertitude,

 

Il y a des jours ou l’on pense tout possible,

D’une promesse faite qui donne,

Cette lueur dans les yeux intangible,

Et faire ce vœu d’une joie qui fredonne,

 

Mais au fond de moi il reste,

Comme une traînée de fumée,

Cette trahison, cet inceste,

De cette promesse cassée,

 

Je ne trouve cette bouée,

Cette dernière chance,

Rien à quoi s’accrocher,

Si ce n’est que ce souvenir au goût rance,

 

Et ni le bon sens ou la foi,

Même pas cette larme de l’être qui m’aime,

Effacent cet effroi,

Qui dans mon cœur le doute sème,

 

Ce sentiment d’incertitude,

Qui t’enveloppe de ronces,

Qui s’installe comme une habitude,

Et qui finis par tuer mes réponses,

 

Les yeux dans le vide,

Le cœur dans un étau,

Etre dans ce désert aride,

Qui assèche tous mes mots,

 

Et même le papier reste blanc,

La toile est vierge,

Ce doute incessant,

Qui éteint la flamme de mon cierge,

 

Et tout reste noir,

Je me cherche à tâtons,

Je creuse ma mémoire,

Pour trouver des raisons,

 

Dire « je t’aime » c’est facile,

Et le recevoir fait rêver,

« Aimer » quelques fois difficile,

Y croire par la douleur effacée,

 

Incertitude cette blessure,

Qui m’empêche d’avancer,

Qui m’auras à l’usure,

Jusqu'à en crever !

 

Je m’appelle incertitude,

Le mal qui te ronge gourmand,

Je suis le voile de ton prélude,

Qui te paralyse au tournant,

 

Dans ce tournant de la vie,

Ou le bonheur t’attends,

Ce bonheur dont t’as envie,

Mais qui s’envole loin au vent,

 

Tu auras beau essayer de l’attraper,

Lui courir après sans cesse,

Si un jour la vie t’a bernée,

L’incertitude demeurera le mal de tes promesses,

 

16:17 Écrit par Dolphinee | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook |

Commentaires

Salut... Pas facile du tout de reprendre goût à la vie, de croire de nouveau que l'amour est possible, etc...
C'est uniquement avec beaucoup de volonté et de travail sur soi que l'on peut émerger, et revivre. Je te le souhaite sincèrement.
Salutations amicales

Écrit par : marc | 21/04/2006

La vie tout au long de son chemin seme dans nos coeurs des incertitudes, ne sommes nous pas nous même une contradiction ? où une incertitude ?
Bon week-end douce Dolphinée

Écrit par : Marc | 21/04/2006

Au coeur de l'incertitude il y a toujours l'espoir, si fragile soit-il. Le dilemne, c'est de savoir combien de temps peut subsiter cet espoir... Je te souhaite un bon week end. Bizz

Écrit par : jice | 21/04/2006

Bonsoir Nat, Oui, quand l'incertitude nous tient elle nous fait hésiter jusqu'à ce qu'il soit trop tard. Il faut parfois, au risque d'encore souffrir, se jeter à l'eau, évidemment ce n'est pas facile
Je te souhaite une bonne soirée et un bon week-end
Bisous
Cricri

Écrit par : Cricri | 21/04/2006

Surtout... ne jamais manquer de confiance en soi c'est justement ce qui crée l'incertitude.
Ma p'tite fée, tu dois toujours partir gagnante d'avance et avec ta foi qui t'aidera partout sur ton chemin.
Gros bisous petite NAT.
A bientôt et viens voir mon blog tu verras!......

COCO !

Écrit par : COCO ! | 21/04/2006

bonsoir tres tres jolie ecris j'aime beaucoup, je souhaite a ce blog une longue vie tres sympas... merci pour le gentille com, douce soirée bious.

Écrit par : julia | 21/04/2006

Une douce nuit pour toi chère Dolphinee !

J'adore et j'adore de plus en plus ton espace ! Quel beau texte encore une fois !!! Une telle sensibilité qui me touche tout particulièrement !

A bientôt de te lire.

Mary

Écrit par : Mary | 21/04/2006

Bonjour dolphinée Je plâne blog en blog, attéris sur le tien.... et ne parviens plus a repartir...

J'aime beaucoup tes écrits, tes mots, tes pensées..

A bientôt Dolphinée... je reviendrais..

Écrit par : syrius | 22/04/2006

Coucou Nat Je souffre terriblement, pour répondre à ton commentaire. Mais il me faut beaucoup de patience et beaucoup de repos. A la suite de ce qui m'est arrivé, j'ai frôlé la rupture d'anévrisme. Donc j'écoute les médecins à la lettre, repos repos repos... c'est dur pour une femme spitante pour moi mais je pense à moi, mes enfants, mon époux, ma famille... je vais me reposer o max.
Gros bisous à toi et merci de prendre des nouvelles.
Tendrement, Sarah

Écrit par : Princesse Sarah | 22/04/2006

bonjour je suis passé prendre de tes nouvelles ...
merveilleuse journée a toi

Écrit par : coeurdenfant | 23/04/2006

je me vois dans ton poème, je me suis vus, enfin la vie que je mené j'ai eu beaucoup de promesse, beaucoup de je t'aime. jusqu'au moment j'ai était trahit par des gens soit disant de bon conseil pour la femme que j'était avec. et la ruptur a eu lieux moi je l'aimer, je l'adorè et maintenant tous sa cet envoler, mon amour, mon bonheur, ma bien aimée.

Écrit par : eric | 26/04/2006

Les commentaires sont fermés.