22/03/2011

NOSTALGIE

sieff.jpg

 

NOSTALGIE,

Je n’entends que l’écho,

De mes jours heureux,

Ce n’est qu’a demi-mots,

Que je formulerai mes vœux,

Dans l’ombre j’espère,

Sur un signe de toi,

Entretemps je erre,

Sur le souvenir d’un « Toi et Moi »,

Les mêmes rêves et fantasmes,

Dans un océan virtuel,

Supportant les sarcasmes,

Des spectateurs réels,

Ton image au fond des yeux,

Mon corps vibrant sur tes mots caresse,

Mon regard vers les cieux,

Ton souvenir sans cesse,

Tu es si loin,

Et en même temps si près,

Pourquoi ai-je ce besoin?

Ce besoin de te retrouver?

Ma muse, mon inspiration,

Ma femme mystérieuse,

Mon cœur au diapason,

Jadis j’étais si heureuse,

Mon quotidien radouci,

Le droit de rêver,

Sur tes mots « paradis »,

Je me sentais tant désirée,

Je vogue sur une mer sombre,

Que je nomme « nostalgie »,

Ou règne juste l’ombre,

D’un ange au paradis…

 

DOLPHINEE22/03/2011

 

 

 

 

 

12:08 Écrit par Dolphinee dans Amour | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

La nostalgie ne préviens jamais de son arrivée, elle vient te rappeler les moments passé, les erreurs comises, on en souffre ou on l'apprécie en souvenant des bon moment. Mais dans ce cas si, on en souffre et on se torture l'esprit a savoir pourquoi ça n'a pas été autrement.

j'écris un roman dsl lol

bonne soirée

cordialement katsu

Écrit par : katsu | 08/06/2011

Ma belle, la flamme de la bougie, telle un phare me guide toujours vers cette plage, telle une vague écumeuse bercée par la houle. Je souhaite être l'encre de ta plume et me coucher sur des pages blanches en rêvant aux lecteurs de ce blog. J'ai vu dans mon miroir, ton appel, je reviens vers toi ce soir.
Nathanaelle

Écrit par : nathanaelle | 10/10/2011

Ma belle, la flamme de la bougie, telle un phare me guide toujours vers cette plage, telle une vague écumeuse bercée par la houle. Je souhaite être l'encre de ta plume et me coucher sur des pages blanches en rêvant aux lecteurs de ce blog. J'ai vu dans mon miroir, ton appel, je reviens vers toi ce soir.
Nathanaelle

Écrit par : nathanaelle | 10/10/2011

Les commentaires sont fermés.