11/01/2012

Je t'ai ouvert,

16210070_131_plume_ensanglantee_H131412_L.jpg

Je t’ai ouvert…

Je t’ai ouvert mon cœur ,tu l’a saigné,

Tes yeux ne mentaient point,

Tes mots un baume sur mon âme blessée,

Tu voulait mon passé au loin,

Je t’ai ouvert mon paradis,

Celui aux milles étoiles,

En toi sa lumière fit…

Tomber tes voiles…

Je t’ai ouvert mon foyer,

La ou je couve tous mes trésors,

Tu y trouva la chaleur tant recherché,

Bien sur…si tes mots disaient vrais,

Je t’ai ouvert mes yeux,

Pour que tu y mette de la douceur,

De ton amour pour eux,

Tu gagnais des longueurs,

Je t’ai ouvert mon corps meurtrie,

Car tu saurais l’apaiser,

Tous mes sens anéantis,

Tu as sue les éveiller,

Je t’ai ouvert mon passé,

Une grande histoire de douleurs,

Tu n’as pas jugé,

Mais remis de la couleur,

Je t’ai ouvert mon présent,

Pour que tu en fasses partie,

Mais tu crois que je mens,

Et que tout est ruse réfléchie,

Je t’ai ouvert toutes mes portes,

Même ceux condamnés a jamais,

Pourquoi un choix de la sorte,

Nous condamne a tout arrêter?

Dolphinee 30/11/2010

02:01 Écrit par Dolphinee | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Pourquoi se condamner à tout arrêter?

Écrit par : frederique | 13/12/2012

Pourquoi malgré tout ça n'as t'on jamais vraiment reussi à se comprendre?

Écrit par : frederique | 13/12/2012

Les commentaires sont fermés.